top of page

L'accueil d'un enfant en séance : Le premier entretien

Updated: Nov 22, 2022


C'est dès le premier entretien que se tissent des liens de confiance avec un enfant. Comme avec un adulte je pars de lui, je pars de ce qu'il aime, j'entends ce qu'il n'aime pas, j'écoute sa demande.


Je lui parle en quelques mots de la sophrologie , avec des mots simples en m'appuyant sur ses propres mots et la parole du ou des parents présents. Des mots qu'il comprend, qui lui parlent. Je lui parle de ce lieu dans lequel je l'accueillerai, et m'appuie sur ce qu'il aime faire pour lui décrire une séance.


Souvent les enfants que je reçois me confie qu'ils aiment jouer, dessiner, écouter ou se raconter des histoires. Ma fonction d'art-thérapeute vient épouser alors celle de sophrologue.


Souvent avec les enfants j'utilise l'art-thérapie et la sophrologie. Tout le temps avec les petits, parfois un peu moins quant ils sont plus grands.


Rien n'est scellé, tout est en mouvement.


Je lui confie que je suis la gardienne des secrets, généralement ils aiment cette expression "La gardienne des secrets", et que rien de ce qui sera dit en séance ne sera divulgué sans son autorisation.


Je dis aux parents que je propose régulièrement des bilans, pas pour dévoiler l'intime de la séance mais pour accueillir leur parole, ce qu'ils observent, constatent au fil des séances dans leur quotidien, pour répondre à leurs questions.

Avec des bilans réguliers, j'ouvre aussi un espace aux parents pour parler de leur enfant, des éventuelles difficultés.

En partant de l'enfant, je lui ouvre la porte des séances. En partant de son monde, je lui confirme que je suis à son écoute, qu'il est unique.


En accueillant les parents, en leur proposant un temps pour se rencontrer, en portant une attention particulière à leurs mots, je tisse une alliance triangulaire pour avancer ensemble !



Valérie Grima






#bloggingtips #WixBlog

9 views0 comments
bottom of page